o_Le mois d'Août
Visite-atelier

Été culturel

Juillet-Août 2020
Château d'Écouen

Après de longues semaines de confinement le musée national de la Renaissance est heureux de vous proposer tout l’été des visites-ateliers où château, collections et artistes se mêlent et s’entremêlent.
 

Déroulé :

Chaque jour, deux départs sont proposés autour d’un binôme artiste-médiateur. Ils ont construit pour vous une visite originale, active, qui se prolonge par un atelier de pratique artistique.

9h15 : Accueil des groupes

9h30-10h30 : Présentation de la salle d’arme et du château d’Anne de Montmorency par la médiatrice et sous le regard de l’artiste

10h30-12h15 : Atelier de pratique avec l’artiste

 

13h45 : Accueil des groupes

14h00-15h00 : Présentation de la salle d’arme et du château d’Anne de Montmorency par la médiatrice et sous le regard de l’artiste

15h00-16h45 : Atelier de pratique avec l’artiste

 

Modalités de réservation :

Le port du Masque est obligatoire.

Les parcours sont conçus pour 10 participants maximum.

Renseignements et réservation obligatoire au 01 34 38 38 50/51 ou

reservations.musee-renaissance@culture.gouv.fr

 

Au pieds des Dryades

Du patrimoine matériel au spectacle vivant avec les comédiens du Théâtre de la vallée

 

Source d’inspiration pour les artistes de toutes les époques, Les Métamorphoses d’Ovide ont été particulièrement représentées dans les œuvres de la Renaissance

Lors d’un parcours mêlant visite guidée et pratique théâtrale, les visiteurs sont invités à la découverte de ces récits.

Dans un premier temps, un conférencier vous plonge dans la Renaissance en présentant le château, son propriétaire Anne de Montmorency, et l’art de vivre à la Renaissance avec notamment la place des métamorphoses dans les collections du musée. Pendant cette visite, un comédien ou une comédienne associe les métamorphoses au jeu théâtral.

Ensuite, à l’extérieur, les visiteurs découvrent l’architecture du musée et des métamorphoses sculpturales (esclaves de Michel-Ange).

 

Puis, sous un chêne centenaire dans le domaine du musée, un atelier d’initiation au jeu théâtral permettra un travail corporel sur la transformation d’un être humain en animal, en plante, en pierre ...

À travers les mythes abordés durant la visite, le spectacle vivant fait porter un autre regard sur le patrimoine du musée. Par un travail d’improvisation, les participants s’initient à la pratique théâtrale et créent leur propre version de ces mythes intemporels.

Ces parcours s’adressent à des groupes réduits de 8 visiteurs maximum et mobilisent un conférencier du musée et un comédien du Théâtre de la vallée.

Dates en Juillet : 6, 8, 9, 10, 27, 29, 30, 31 juillet

Dates en Août : 3, 5, 6, 7, 17, 19, 20, 21, 24, 26, 27, 28 août

Durée: 9h30-12h30 et 14h-17h

Les comédiens du Théâtre de la vallée mènent régulièrement des ateliers auprès de publics variés dans le cadre de projet d’Education Artistique et Culturelle.

 

Au temps d’Anne de Montmorency, Connétable de France

Du patrimoine matériel à l’escrime artistique avec les escrimeurs de la compagnie cyclone

 

Dès leur plus jeune âge, les princes apprennent à manier les armes. Tout comme eux, les escrimeurs de la compagnie cyclone vont vous initier au bâton.

Après une présentation du connétable Anne de Montmorency, chef des armées du roi, de son château, aux nombreuses références à sa fonction, le conférencier vous présentera la collection d’armes du musée.

Ensuite, vous apprendrez le maniement du grand bâton ou de la canne en fonction des âges des participants.
 

LE GRAND BÂTON FRANÇAIS

Dans le cadre d'un atelier d'escrime artistique, il s'agit de mettre en relation l'imaginaire des jeunes et la pratique d'une discipline très ancienne, le bâton. Cette arme, enseignée longtemps dans les académies militaires, sert de base à l'épée médiévale et à la pratique des armes d’hast, c’est à dire lance ou hallebarde, tout en étant elle-même une arme à part entière.

Dans l'imaginaire collectif, elle renvoie aussi bien à des références littéraires que cinématographiques. Arme de toute époque, arme simple et efficace, et qui ne coûte rien, elle est l'arme des révoltes paysannes, depuis les jacqueries médiévales jusqu'à la révolution française. Elle est aussi arme d'entraînement dans les cours des châteaux ou bien gourdin redoutable entre les mains de Frère Tuck, apparaissant ainsi en bonne place chez « Robin des bois » comme chez les « Trois mousquetaires » ou « Le Capitaine Fracasse ». Il s'agit donc de donner quelques rudiments à des enfants, avec un maximum de sécurité, tout en leur inculquant la notion de ce qui doit être visible ou invisible au spectateur, afin de respecter la magie du spectacle.
 

LA MAITRISE DE LA CANNE

La canne, plus confidentielle que l’épée, n’en est pas moins une arme. Chez les enfants d’aujourd’hui, elle renvoie à l’accessoire du vieillard. Toutefois, lorsque disparaît au XIXème siècle le port de l’épée civile, la canne remplace peu à peu cet accessoire masculin. Elle devient même un accessoire de mode indispensable pour les dandys. Accessoire de mode certes, mais qui se révèle redoutable entre des mains entraînées. Après quelques rudiments, ils découvriront le plaisir de la manipulation et de ce qui doit être visible ou invisible pour le spectateur, afin de respecter la magie du spectacle.

Dates en Juillet : 20, 22, 23, 24, 27, 29, 30, 31 juillet

Dates en Août : 10, 12, 13, 14 août

Durée : 9h30-12h30 et 14h-17h

Tout public
Media Name: x_documentaire_renaissance.jpg
La France de la Renaissance, architecture et décors au XVIe siècle
Documentaire